108 salutations au soleil ? Cap ou pas cap ?

108 salutations au soleil ! Cela m’a toujours paru hallucinant de faire ça.
108 fois le même enchainement !
Je me disais : « bonjour la condition physique ! » (et bonjour l’ennui aussi…).
Mais j’avoue avoir toujours été intriguée. Alors quand Karine, d’Ashtanga Yoga Toulon, a proposé d’accueillir le printemps avec les 108 salutations en plein air : why not ?

12h30 RDV à la Tour Royale à Toulon
Nous sommes nombreux, une trentaine. Je choisis une place d’où je puisse voir la mer. Le soleil est là, mais aussi le vent.
Visage tartiné d’écran total, emmitouflée, ok je suis prête.
Karine et son assistante, Emilie, nous expliquent que la pratique va être accessible à tous, nous donnent des petits conseils, ici pas de performance ! Inutile de compter le nombre de salutations réalisées, Karine s’en charge à l’aide d’un boulier : toutes les 27 salutations, elle nous indiquera où nous en sommes.
Nous sommes invités à nous focaliser sur nos ressentis, à rester centrés sur la pratique, à ne pas laisser le mental virevolter partout.

Mais pourquoi 108 salutations et pas 100 ou 110 ?

108 salutations dans le yoga, 108 perles dans un mala (le « collier de méditation), y-a-t-il une signification au nombre 108 ? C’est la question que j’ai posé à Karine, notre enseignante :
« 108 est un nombre symbolique, voire même sacré au sein de traditions aussi bien orientales (bouddhisme, taoïsme, astrologie chinoise…), qu’occidentales (Pythagore, Platon,Rabelais, franc maçonnerie…), et chacune revêt un grand nombre d’ explications.
La plus simple étant :
1 représente Dieu ou l’Unité
Le Tout, 0 représente le vide ou l’accomplissement de la pratique spirituelle
8 représente l’infini ou l’éternité

Les 108 salutations au soleil se font généralement à chaque changement de saison, le prochain atelier devrait avoir lieu le (ou aux environs du) 21 juin, cela tombe bien c’est la journée internationale du yoga (et de la fête de la musique) !

1ère salutation

Ce matin là j’étais en mode grincheuse, « yogiquement » inconcevable !
« – Y’a trop de soleil : je vais griller
– ya trop de vent : je vais attraper une pharyngite
– qu’est-ce que je fais là, à répétér 108 fois le même enchainement alors que j’ai 3 214 choses à faire plus urgentes ?
– la pelouse c’est joli, mais ce n’est pas complètement plat, je vais me démonter le dos alors que j’ai fait une séance d’ostéo hier !

Bref ! Totale résistance à ce qui se passe !
Pourtant il fait beau, la prof est sécurisante, nous guide avec bienveillance avec un rythme suffisamment lent pour que tout le monde suive, les gens sont sympas et souriants, c’est le wend de Pâques, la vie est belle.
Pourquoi geindre comme ça ?

27ème salutation

Honnêtement je ne me vois pas finir : « punaise encore 4 fois ça !!!! Je ne vais jamais tenir ! »
Et mon mental continue de râler :
« et patati et patata, et j’ai froid, et j’ai chaud, et j’ai mal aux poignets, ya une vilaine grosse pierre sous mon tapis qui me déséquilibre »

Etre dans la pratique, le moment présent m’est presque impossible : je résiste et multiplie les excuses intérieures pour ne pas avoir envie d’être là.
Pourtant le groupe, qui s’est peu à peu synchronisé, est porteur. Tout va bien ! Quelle belle sensation d’avancer, de « danser » tous ensemble, dans un même mouvement, un même souffle.
Et si mon « râlage » intérieur était en réalité de la peur ? La peur de ne pas y arriver ?

54ème salutation

« Ah ben la moitié, mais pfff encore autant, pas possible je vais lâcher… » Mon corps commence sérieusement à se rebiffer !
Suis-je la seule ? Cela semble facile pour les filles en face. Comme une évidence, elles sont dedans.
Karine nous guide moins, le groupe a pris le rythme, elle nous laisse nous immerger en nous-mêmes, présente sans être intrusive. Parfait. Elle nous motive subtilement en nous rappelant que l’on peut pauser en posture debout et reprendre avec le groupe quand on le souhaite.
Je déplace un peu mon tapis : c’est mieux. Parfois de petits ajustements changent le ressenti.

Comme le dit Karine dans ses cours d’ashtanga : « trouvez du confort dans l’inconfort, restez stable quand le mental ne demande qu’à s’emballer ».
Ok ! Motivée ! Motivée !

81ème salutation

Pas possible j’en suis déjà là ?
Finalement cela passe vite, même si je commence à avoir les muscles vraiment endoloris.

106, 107, 108

ça y est ! Je ne le crois pas ! Incroyable !
J’ai grimpé mon petit Everest personnel ! 108 salutations au soleil ! Je suis allée jusqu’au bout. En râlant, mais quand même !
Certains ont fait des pauses, d’autres se sont arrêtés, mais tout le monde a franchi sa montagne intérieure.
C’est le moment en Savasana, on se relaxe ! Allongée sur le dos, détendue, tous ces efforts semblent faire ressortir la beauté du ciel : ça y est : le calme intérieur se dévoile complètement.

Ce cours, un peu particulier, m’a fait (re)découvrir que je suis souvent ma pire ennemie : quand toutes les conditions sont réunies pour être bien, il y a une râleuse en moi qui prend les petits obstacles extérieurs, souvent insignifiants, comme autant de raisons de ne pas aller jusqu’au bout… Une sorte de loupe grossissante négative, qui m’entrave les neurones et les pieds.
Pourtant je sais bien que l’on est le seul maître à bord, seul décisionnaire de sa vie, de l’angle sous lequel on veut la voir. J’apprends chaque jour, que l’on peut atteindre son objectif, que tout ce qui ne va pas EXACTEMENT comme on le souhaite, fait partie du chemin. Et que parfois, souvent, nous n’avons que les limites que nous nous fixons, par peur, manque de confiance en soi.
Mais tout est déjà en nous, à notre portée et souvent, le yoga nous ouvre les yeux…

Prochain atelier 108 salutations pour accueillir l’été le 20 juin 2018 avec Ashtanga Yoga Toulon

108 salutations en Yoga

 

Les 108 salutations sont l’occasion parfaite de
tester sa résistance, certes physique, mais surtout mentale

 

débuter le yoga

« Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté »
Winston Churchill

108 salutations au soleil ? Cap ou pas cap ?
4.6 (92%) 5 votes
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*